mardi 14 février 2012

Embrasse la, idiot !



Des rêves pleins la tête, des algorithmes novateurs, des idées révolutionnaires, certains hommes ont un univers intérieur riche. Cette richesse devrait les servir en toutes circonstances, ils devraient pouvoir y puiser. Auprès des femmes, ils devraient pouvoir utiliser cette intelligence pour comprendre les mots, les silences, les gestes, les regards. Ils devraient trouver des stratagèmes originaux pour attirer l'attention et gagner les faveurs de celles qu'ils convoitent. Le fait est qu'ils y pensent, mais bien trop souvent ils n'agissent pas.

Le chemin qui mène d'une rencontre anodine à un baiser est pavé d'étapes, des sourires, des gestes, des regards, des contacts qui créent confiance, connivence et attirance. Y songer ne suffit pas, il faut se commettre, oser toucher une épaule de manière anodine par exemple. Cela ne garantit rien, mais ne pas le faire rompt le jeu de la séduction. Souvent ces hommes se maudissent après coup. Souvent, ils maudissent tout autant ceux qui osent aborder les femmes. Ceux-ci ne sont pas paralysés par leur intelligence, ils agissent et juste pour cela ne sortent pas du jeu, et gagnent parfois. Avantage aux idiots, un comble.

Il ne s'agit pas de penser mais de faire, et c'est là où le bât blesse. Parfois ces hommes à la tête bien faite se posent trop de questions et recherchent les réponses au lieu d'agir. Ils pourraient faire le prochain geste mais ils ne savent pas forcement très bien quelle serait la suite. Lorsqu'on est habitué à être assez intelligent pour pouvoir jouer avec 3 coups d'avance, les situations ou il faut s'exprimer spontanément sont plus difficiles. Par perfectionnisme, ils passent à coté d'un baiser, laissant parfois des femmes dans l'ignorance de leurs attirances ou interloquées qu'ils n'aient rien osé.

La qualité de sa pensée ne devrait jamais jouer contre soi. Jamais. Pour accepter de jouer il faut accepter de perdre. Qu'a t on à perdre d'ailleurs ? On a bien plus à perdre à ne pas jouer. Il faut d'ailleurs aussi accepter de gagner, de se mettre en danger dans une nouvelle situation, dans une nouvelle relation. Bien des hommes craignent plus la gagne que la défaite. La défaite a cela de rassurant qu'elle ramène à la situation initiale, alors que la victoire bouleverse sa vie. Ce n'est qu'à ce prix que l'on peut s'autoriser à jouer, quelle que soit l'issue. 

Action est mère de créativité, c'est en agissant que l'on joue. Embrasse la, idiot !
crédit photo : Robert Doisneau

5 commentaires:

  1. "Be Stupid" (c) Diesel

    Bon sinon la séduction est quelque chose de complexe et d'animal basé sur la confiance, les non-dits, l'intelligence sociale (qui n'est pas la même que l'intelligence pour écrire un bout de code).

    Enfin c'est aussi quelque chose qui dépend fortement de notre enfance et notre éducation (soit sage, n'ose rien, respecte les conventions, etc).

    La qualité de sa pensée sur des algorithmes, des maths et de son intérieur ne veut en aucun cas dire la qualité de ses compétences sociales. La bonne nouvelle c'est que comme tout ça s'apprend, la mauvaise c'est que ça demande de travailler sur soi et vaincre les peurs :)

    RépondreSupprimer
  2. Bon article, qu'on peut extrapoler à l'initiative dans plein de domaines.
    N'échouent jamais que ceux qui ne tentent rien !

    Petite coquille : Le bas (même d'une jolie fille ;)) ne blesse pas. Ce serait plutôt le bât qu'il faut surveiller.

    Daniel COHEN-ZARDI

    RépondreSupprimer
  3. @yannick Tu as raison il y a des intelligences, des différences. Oser faire un geste qui va à l'encontre de ses croyances est un bon moyen de tricher avec ses pensées limitantes, et de pouvoir les réévaluer après coup, pas à pas.

    @daniel Dans le fond cet article s'applique très bien aux startupers épris de technique qui n'osent pas aller voir leurs prospects de peur de les décevoir, ou que pire, l'un d'eux finisse par accepter.

    Merci pour vos encouragements !

    RépondreSupprimer
  4. Article original et très sympa Stéphane!
    Beaucoup de vérités qui s'appliquent effectivement à d'autres domaines et également tout le long d'une relation.

    Et: pour certaines choses il faut savoir laisser son intelligence au placard et faire travailler un peu le côté emotionnel de son cerveau... Ce qui est une autre forme d'intelligence! on parle de QI et de QE (quotient emotionnel)

    P.S.: les idiots aussi peuvent être timides:)

    Walter ALMEIDA

    RépondreSupprimer
  5. L'avis d'une femme : un mec intéressant, qui arrive à décrypter les signaux et à passer au feu vert, j'en rêve !

    Emilie

    RépondreSupprimer